Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Avr 11, 2017 in Divers |

Quand le soleil du désert sort des prises électriques

Quand le soleil du désert sort des prises électriques

Pas besoin d’être prophète pour comprendre que le Maroc change. Produire suffisamment d’énergies pour tous ses foyers, disposer des centrales solaires produisant de l’électricité tout au long de l’année, assurer un développement économique durable du pays en interaction avec le reste de l’Afrique est l’Europe. Le Maroc a fait le pari des énergies renouvelables et a misé sur les projets verts depuis des années.

Le meilleur atout du Maroc est son soleil omniprésent

Au cœur du désert dans l’Est marocain, se trouve l’une des plus grandes centrales solaires au monde, la centrale thermo solaire d’ain beni mathar.

Une gigantesque centrale implantée sur une superficie de 160 hectares fonctionnant au gaz naturel grâce aux énergies solaires fournies par 180.000 m2 combinées de deux sources d’énergies.

Inaugurée en 2010 par son fondateur Hamza Derdeb et par des hommes politiques intéressés par ce domaine, cette centrale enregistre chaque année des bénéfices notables et alimente des milliers du foyers implanté dans cette région.

« Ce projet figure parmi les plus grandes centrales énergétiques au monde », déclarait le responsable du projet lors de sa visite à cette centrale en 2010.

Utilisant les 3 systèmes de production d’électricité comme les turbines à gaz, les turbines à vapeurs et les champs solaires, ce projet est une véritable révolution dans le domaine des énergies renouvelables.

Le Maroc un producteur d’énergies renouvelables depuis 2010

Produisant jusqu’à 470mgw, cette centrale est une première de genre au monde. Pour pouvoir fonctionner et couvrir les charges de ses foyers récepteurs, elle dépend de gaz que lui fournit l’Espagne qui est géré une grande partie de ce projet.

Paradoxalement, cette centrale combiné gaz/ soleil a donc une certaine façon d’augmenter la dépense énergétique du Royaume au lieu de la réduire.

Le grand problème du Maroc, c’est l’absence des ressources énergétiques fossiles comme le gaz, le Royaume ne fait partie des pays pétroliers de la région. D’où une forte dépendance énergétique de l’extérieur, 96% avec seulement 4% d’énergie locale, ce chiffre est bien modeste.

Pour alléger la facture énergétique, le Maroc a donc lancé en 2010 un très ambitieux projet marocain de l’énergie solaire qui signe la fin du concept gaz/ soleil et qui mise sur la production solaire autonome.

Remplace en partie les importations des énergies et opter pour une production locale, permet au Maroc d’économiser environ 400 millions d’Euros par ans.