Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Most recent articles

L’importance des thérapies cognitives-comportementales contre la dépression

Posted by on Mar 16, 2017 in Divers |

La dépression est un trouble mental qui s’accompagne d’une chute d’humeur, d’une faible estime de soi et surtout une perte de tout intérêt et de plaisir dans les activités quotidiennes. Souvent, on traite ce genre de situations par les antidépresseurs, mais les professionnels de l’industrie pharmaceutique comme Marie-Laure Pochon, insistent également sur l’importance de la psychothérapie dans ce genre de cas. Marie-Laure Pochon, ancien dirigeante de laboratoires comme Pfizer et Lundbeck, travaillait sur la fabrication de médicaments de meilleure qualité pour soulager les troubles dépressifs.

Tout commence par un changement de comportement

L’apparition des démarches scientifiques pour soigner les pathologies mentales date des années 1950 où on a commencé à s’intéresser au comportement des individus. La psychothérapie se divise en un ensemble de thérapies cognitives-comportementales (TCC) qui se basent sur la psychologie de l’apprentissage.

Les TCC agissent dans le but de changer les comportements des personnes dépressives, leurs émotions et pensées à travers des activités à simuler au quotidien pour que le patient retrouve du plaisir dans sa vie de tous les jours. On parle ici de jeux de rôle, d’exercices quotidiens, d’activités sportives et d’évaluations de la situation. En effet, la dépression a d’énormes dégâts sur l’aspect moral de l’individu qui se manifestent en une perte des envies, le développement de plusieurs phobies sociales, la sensation de fatigue, etc.

Investir de son temps pour éviter la rechute

Pour garantir la réussite des approches cognitives-comportementales, le patient devra investir de son temps pour réaliser des exercices quotidiens tels que les activités sportives, la détente, l’entrée en contact avec de nouvelles personnes ce qui n’est forcément pas donné à tout le monde.

Le traitement de la dépression par psychothérapie a été approuvé par la science comme une solution efficace contre les dépressions légères et troubles anxieux. Il est nettement moins efficace pour soulager une dépression sévère. Leur efficacité se mesure également pendant la consultation qui soulagent directement le patient.

Pour juger de l’efficacité totale de ces thérapies, on examine le taux de rechute. En effet, une ancienne étude datant de 1998 a été faite sur 40 patients souffrants d’épisodes dépressifs, a permis de montrer que 80% des personnes qui ont été suivies médicalement (sans psychothérapie) ont rechuté. Ces derniers ont bénéficié ensuite d’un traitement cognitive-comportementale et seulement 40% d’entre eux ont rechuté après. Cependant, ce taux s’élève à 90% chez les personnes qui n’ont eu qu’un suivi médical seulement.

Migraine, troubles de sommeil, fatigue…, les impacts de la lumière bleue

Posted by on Fév 25, 2017 in Divers |

Pour ceux qui ignorent encore les conséquences des écrans et des lumières bleues qui envahissent notre quotidien, jetez un coup d’œil sur les statistiques publiées par l’observatoire de la santé visuelle optic 2000 présidée par Didier Papaz et Yves Guénin.

Les écrans sont les principaux responsables de la fatigue oculaire et des troubles de la vision selon le leader de la coopérative optique, Optic 2000.

Didier Papaz, le fondateur de la coopérative optique, Optic 2000 nous éclaire sur sa nocivité « Les lumières émis par les écrans auxquels nous nous exposons durant la journée, sont les principaux ennemis de notre santé. Causant divers, troubles visuels à savoir la fatigue, la vieillesse, sécheresse… et de nombreux problèmes de la santé notamment la migraine, les maux de tête, le vertige, la nausée… ».

A l’ère actuelle, les gadgets électroniques équipées d’un écran LED ou à lumières bleues envahissent notre quotidien. En moyenne, un français passe à peu près 6 heures par jour devant un écran (ordinateur, smartphone, télévision, tablette…).  Avez-vous déjà vous demandé quelles sont les conséquences de l’omniprésence des écrans dans notre quotidien ?

« Il s’avère que plus nous passons de temps connectés devant nos écrans, plus nous entendons parler des troubles visuels, des maux de têtes et de la perte de concentration. » Affirme M. Papaz.

L’origine de la lumière bleue

Transmise par les écrans et par les ampoules LED, la lumière bleue est une source lumineuse produisant énormément d’énergies.

Gênant l’œil et provoquant divers troubles oculaires, la lumière bleue est considérée comme la principale cause de la vieillesse de l’œil.

Dans ce contexte, Yves Guénin, le responsable stratégique et le dirigeant de l’entreprise Optic 2000 déclare qu’« une paire de lunettes anti-lumière bleue est fortement conseillée pour toute utilisation d’écran ou exposition sous une lumière LED. »

Quels sont les troubles visuels liés à la lumière bleue ?

Provocante la sécheresse rétinienne et impactant le bon fonctionnement de l’œil, la lumière bleue engendre de nombreux troubles visuels à savoir :

·         Les maux de tête

·         Le vertige

·         La perte de la concentration

·         Les troubles du sommeil

·         La migraine

·         L’impuissance sexuelle

·         Absence de libido…

A partir de quel moment, la lumière bleue devient dangereuse ?

On estime que la lumière bleue devient mauvaise pour la santé après environ trente minute d’exposition toute ne sachant qu’en moyenne une personne passe à peu près 6 heures par jour devant un écran.

 

 Quelles solutions pour faire écran à la lumière bleue ?

Pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue, il est nécessaire d’adopter quelques bonnes pratiques comme :

·         La mise en place des verres anti lumière bleue » qui protègent les yeux

·         L’installation des filtres jaunes qui réduisent l’émission de lumière bleue

·         Le port des lunettes de report conçues pour les écrans

·         L’installation des applications qui jouent le rôle un filtre pour empêcher les émissions de lumière bleue…

 

 

Assurance-vie : Le fonds Sécurité Pierre Euro leader du marché

Posted by on Fév 4, 2017 in Divers |

Dans une année assez difficile pour la totalité du secteur, le fonds Sécurité Pierr Euro relatif au contrat Sérénipierre a su se distinguer en dominant le marché et bénéficiant ses souscripteurs d’un taux de rendement de 3,60%. L’assurance-vie est le produit phare que commercialise la plupart des compagnies d’assurances comme Filiassur Assurance, mais ce dernier ne connait pas sa meilleure année de rendement. En revanche, le contrat d’assurance-vie Sérénipierre a toujours de la cote et profite surtout      de l’immobilier pour améliorer sa performance.

Un haut rendement malgré les pertes 

Commercialisé par Primonial et assuré par la filiale du Crédit Mutuel Arkéa, Suravenir, le fonds Sécurité Pierre Euro du contrat d’assurance-vie Sérénipierre a su consolider sa première place sur le marché en réalisant un taux de rendement de 3,60%. Ainsi, les épargnants faisant confiance à cette mutuelle doivent se rassurer étant donné que le marché des fonds en euros ne connait pas sa meilleure attractivité actuellement. En réalité, le rendement moyen en 2016 tourne autour de 1,80 et 1,90%.

Malgré ce bon résultat, ce fonds en euros a accusé en 2016 une perte de 0,40 point par rapport à 2015. Ce constant n’inquiète en aucun cas la filiale Suravenir qui assure le fonds puisque le rendement brut n’a pas changé et la baisse a été volontairement entreprise pour préparer de la réserve.

L’immobilier profite au fonds Sécurité 

Le fonds Sécurité Pierre Euro doit bien ses bonnes performances à ses différents investissements, en particulier ceux réalisés dans le secteur de l’immobilier où les taux de rendement dépassent la barre des 3%. Pour le président de Primonial qui commercialise ce fonds, Laurent Fléchet, l’immobilier est un moteur de performance qui rend ces actifs très favorables par rapport à d’autres.

Les différents investissements du groupe dans l’immobilier s’intéressent aux immeubles modernes et les bureaux qui se situent dans les communes à forte capacité de croissance ou qui représentent des zones commerciales assez mouvementées en France. Toutefois, Primonial a choisi de s’internationaliser et a commencé, depuis 2015, d’investir en Allemagne, Belgique et l’Italie. Le groupe compte poursuivre cette croissance en adaptant un plan qui mise sur les actifs alternatifs comme l’immobilier de la santé et les commerces.

Une insuffisance des ressources en eau, du jamais-vu depuis près de 60 ans

Posted by on Jan 4, 2017 in Divers |

L’environnement regroupe l’ensemble d’éléments qui entourent un individu. Il y a ceux qui sont responsables à sa survie comme l’eau et l’air… et ceux qui contribuent à son mieux-être comme l’énergie solaire et le gaz.

 

Politique de développement de l’électricité et des énergies renouvelables en France

La France s’est fixée depuis quelques années l’objectif de réduire sa consommation énergétique et de produire suffisamment d’électricité capable de couvrir les charges de sa population.

Cette ambition se traduit par les efforts multiples faits par EDF et par d’autres organismes privés comme le groupe Direct Energie appartenant à l’homme d’affaires Stéphane Courbit.

De la sensibilisation des consommateurs, à l’installation des panneaux photovoltaïques en passant par les routes solaires et les voitures vertes, la France ne cesse de développer ses idées dans le but de conserver et de multiplier ses sources énergétiques.

Certes, l’électricité fait une grande partie de notre quotidien, mais apparemment l’Etat et les responsables des ressources naturelles ont oublié l’importance de l’eau, cet élément si vital tant négligé.

 

Doit-on nous inquiéter de l’insuffisance de l’eau cet hiver ?

 

L’eau est le pilier responsable de la continuité de la vie et du développement atmosphérique. Riche et précieuse, elle est irremplaçable et nécessaire pour notre corps et pour tout ce qui nous entoure.

Il suffit de subir une coupure d’eau de quelques heures pour s’en rendre de son importance.

Cette saison, la météo enregistre une baisse élevée de pluie dans plusieurs régions françaises ce qui annonce une catastrophe qui n’est pas arrivée depuis 1958.

La Météo-France, déclare qu’elle n’a pas enregistré aucune goutte d’eau depuis des semaines dans la Savoie, L’Île-de-France, les Hautes-Alpes…, et que ce mois de décembre est considéré comme le plus sec depuis près de soixante ans.

« L’insuffisance en eau marquée cette année, pourrait engendrer des incontestables catastrophes », explique-t-elle. « Durant ces 6 derniers mois, la pluviométrie n’a pas atteint la moyenne normale et qu’il doit pleuvoir d’ici lundi » » ajoute Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo-France.

 

Un ensoleillement sans pareil marqué sur diverses régions de la France

 

Contrairement aux autres saisons hivernales, ces deux derniers mois ont marqué un ensoleillement distingué dans la plupart des régions françaises. Des records de rayonnement solaire ont été battus dans diverses région avec des dizaines d’heures de différences, un avantage inratable pour les investisseurs aux énergies solaires notamment le groupe Direct Energie présidé par Stephane Courbit et une source d’inquiétude pour Météo-France.

Selon Météo-France, d’ici 2017, d’autres records seront probablement battus, notamment à Limoges, Nice, Tours et Rouen.

 

Tout savoir sur la liquidation judiciaire

Posted by on Nov 12, 2016 in Entreprises |

La liquidation judiciaire, est une procédure entamée quand l’entreprise est en difficulté de payer ses passifs exigibles. L’entreprise doit mettre fin à son activité, quand les procédures judiciaires de sauvegarde ou de redressement, ne peuvent plus la ressortir de la situation.

La procédure de liquidation ?

justice-droit-auteur-full-11089126

Cette procédure, prend effet quand l’actif disponible n’est plus suffisant pour couvrir le passif exigible. On parle d’une situation de cessation des paiements. Par conséquent, le débiteur doit déclarer cette situation, à l’égard du tribunal compétent. La procédure de liquidation, cherche à régler les créances et les dettes de l’entreprise, en optimisant les conditions de cession des actifs. Elle concerne les personnes (physiques ou morales), qui pratiquent leurs activités dans le domaine commerciale, agricole, artisanale, professionnelle et indépendante.

Dans le cas d’une activité commerciale ou artisanale, le tribunal de commerce est le tribunal compétent qui encadre cette procédure. Pour le reste, la procédure de liquidation passe par le tribunal de grande instance. Seul le débiteur ou ses représentants légaux comme les administrateurs judiciaires peuvent demander l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire. Cette demande, ne doit pas dépasser les 45 jours consécutifs à la situation de cessation des paiements.

Les administrateurs judiciaires sont des auxiliaires de justice, ils agissent pour le compte des entreprises en difficulté pour les diriger et les accompagner lors des procédures judiciaires. Philippe Jeannerot et l’un des spécialistes en termes de services judiciaires. Son cabinet Philippe Jeannerot & associés, dispose d’une connaissance approfondie sur les conditions du marché, il oriente également l’entreprise vers la démarche qui préserve ses intérêts.

De toutes les manières, la demande doit être adressée auprès du tribunal compétent, et elle doit détailler la situation de l’entreprise (les difficultés, sources et historiques). Le dossier doit comporter les documents relatifs à l’activité de l’entreprise. A titre d’exemple, on cite, les documents qui indiquent le nombre des salariés, la situation de trésorerie, l’état du passif exigible, l’inventaire, la liste des dettes et des créances, l’attestation sur l’honneur (qui certifie l’absence du mandat ad hoc ou de conciliation) …

 

La liquidation judiciaire simplifiée ?

2543449-info-jdn-private-outlet-a-ete-place-en-liquidation-judiciaire

On parle d’une procédure de liquidation judiciaire simplifiée, quand celle-ci prend une forme plus allégée et plus accélérée. Le recours à cette procédure accélérée est obligatoire quand les biens immobiliers ne font plus partie de l’actif du débiteur. La procédure de liquidation simplifiée est également appliquée, lorsque le C.A hors taxes ne dépasse pas les 300 000 euros et quand le nombre de salariés (6 mois avant la procédure) est inférieur ou égal à une personne.

 

 

Le Maroc défend l’agriculture africaine à travers l’initiative « Triple A »

Posted by on Oct 29, 2016 in Divers |

A quelques jours avant la tenue de la COP 22 à Marrakech, du 7 au 18 novembre prochain, le Maroc réfléchit autour d’un plan de développement continental qui privilégie les engagements environnementaux. Le pays hôte de cet événement international le vaut celui de l’action et spécialement en faveur de l’Afrique, ce continent qui souffre plus que jamais des conséquences d’un péril climatique dévastateur. La concentration portera surtout sur l’agriculture qui fait employer plus de 60% de la population africaine et qui se pratique encore avec des technologies obsolètes.

Dans le cadre de son projet « Maroc vert », soutenu par le Roi Mohammed XI et son premier conseiller spécial Mr Mounir Majidi, le Royaume vient de lancer l’initiative « Triple A » destinée au secteur agricole. Il s’agit d’un plan d’Adaptation de l’Agriculture Africaine (Triple A) pour faire face aux nouveaux défis climatiques. Une réunion de hauts niveaux rassemblant 20 ministres africains s’est tenue à Marrakech pour discuter de ce projet.

L’Afrique décide de son objectif agricole

agriculture-afrique-subsaharienne

A l’issue de la COP 21, qui s’est tenue à Paris en décembre 2015, les pays africains ont ressenti que les négociations et discussions ont oublié l’agriculture, alors qu’il s’agit du secteur qui se rattache à la nourriture.  Jacqueline Sultan, la ministre guinéenne de l’Agriculture, commentait ce constat en disant : « Nous avons tous eu l’impression que la COP 21 avait oublié l’agriculture. » Mais la situation devra changer et l’Afrique a décidé de défendre ses intérêts

C’est ainsi qu’avec l’initiative marocaine en invitant 20 ministres africains d’agriculture à se réunir à Marrakech qu’on a lié le développement agricole au changement climatique comme étant deux champs interdépendants. C’est d’ailleurs une première pour l’Afrique qui se concentre actuellement sur la recherche de solutions programmatiques et plans d’actions pour assurer son développement agricole. Pour cela, elle a mis l’objectif d’atteindre le double de sa production agricole d’ici 2030 et le triple de cet effort à l’horizon 2050.

L’Afrique cherche les moyens dans la COP 22 

1922016122153pm1

Pour les ministres africains d’agriculture, les plans sont là, mais les moyens ne le sont pas encore. La solution est tout simplement d’aller les trébucher lors des réunions prévues durant la COP 22.  Le Maroc, à travers son plan « Triple A », propose déjà des pistes d’actions pour cadrer l’intervention africaine dans cette conférence qu’elle le voit comme celle de l’action en faveur de l’Afrique.

Cette initiative tient son pouvoir de l’expérience nationale poussé par les compétences locales comme Mr Mounir Majidi, l’homme sur lequel compte le Roi marocain, dans le développement durable qui prône l’écologie en premier plan. Elle pousse ainsi les représentants africains à concentrer leurs demandes sur l’accès aux énergies renouvelables, le développement des villes durables et le renforcement de la production agricole qui génère de l’emploi à 60% de la population du continent noir.