Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Most recent articles

Ministres, parlementaires, sénateurs, élus… qui soutient désormais Macron ?

Posted by on Juin 20, 2017 in Divers |

A quelques jours du second tour des élections présidentielles 2017, au journal de 20h présenté par l’animatrice et la journaliste prospère,  les téléspectateurs ont découvert le QG de la campagne d’Emmanuel Macron et ont eu plus de détails sur ses défendeurs et son groupe.

« Emmanuel Macron nous a ouvert les portes du QG de sa campagne au 15ème arrondissement de Paris, une équipe et des bureaux aux allures de start-up qui en disent forcément long sur le candidat et le fondateur du mouvement En Matche ! », c’est avec cette phrase que commençait la présentatrice du journal de TF1 et la charmante épouse de Thierry Ardisson, le journal du 26 mars 2017.

Emmanuel Macron a été soutenu par les différentes classes politiques

De l’extérieur, un bâtiment à bureaux à personnels. Un QG professionnel à l’image d’une campagne qui se veut efficace dans la totale discrétion.

1000m² sur trois étages, c’est là où se réunit le groupe de la campagne électorale d’Emmanuel Macron. 300 bénévoles et quelques dizaines de jeunes étudiants se réunissent tous les jours dès la première heure pour répondre aux électeurs.

Ambiance plutôt décontractée, animée par un groupe de professionnels venus des horizons différents.

De nombreux amateurs de la vie politique soutiennent Macron mais aussi des membres actifs dans la société et des politiciens de renommée ont déclaré leurs soutiens au candidat de son propre mouvement, Emmanuel Macron.

Franchissant depuis quelques jours les portes de l’Elysée et élu président de la République Française, Emmanuel Macro, a été soutenu durant sa campagne électorale par de nombreuses personnalités politiques, centristes, gauchistes et élus de droite, les électeurs de Macron et ses soutiens sont venus des différents horizons avec un seul rêve, la réussite de l’ancien ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Les écolos

Du côté des écologistes, de nombreuses personnalités ont soutenu Macron durant la campagne électorale à savoir, l’homme politique allemand, Daniel Cohn-Bendit, François de Rugy, le co-président du groupe écologiste de l’Assemblée nationale, Sylvie Goulard…

 

Les soutiens de la droite :

Plusieurs élus de la droite ont également déclaré leur intention de soutenir le candidat d’En Marche ! comme, Jean-Louis Bourlanges, le vice-président de l’Union pour la démocratie française (UDF), Jean-Jacques Aillagon, le Conseiller régional de Lorraine, Philippe Douste-Blazy, Marie-Anne Montchamp, Ancienne secrétaire d’État…

Les soutiens de gauche :

A côté des centrises, des écolos et des élus de la droite, des gauchises ont annoncé leur soutien au Macron notamment : Florent Boudié ,le député de la 10e circonscription de la Gironde, Jean-Pierre Masseret, l’homme politique français, membre du Parti socialiste et ancien secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants

 

EPS placée en liquidation judiciaire

Posted by on Avr 27, 2017 in Divers |

« Liquidation judiciaire. Fermeture définitive », voici la pancarte qu’on voit claire sur la porte du magasin Electro pro services (EPS), spécialisée dans la vente de l’électroménager. Un coup dur pour l’entreprise qui vivait dans une crise depuis un moment. De son côté, le tribunal de commerce a prononcé la liquidation pour protéger les propriétaires de ce magasin familial.

Il est a noté que la liquidation judiciaire, comme la présenté Philippe Jeannerot, est une décision prise par le tribunal après consultation des rapports de l’administrateur judiciaire, désigné pour aider l’entreprise en faillite, et la constatation de l’impossibilité de la poursuite de son activité et le règlement des dettes à sa charge. L’administrateur Philippe Jeannerot explique également que cette procédure met fin à la vie de l’entreprise et garantit l’apurement du passif à la limite de ce que va rapporter la cession de l’actif.

La liquidation imminente d’EPS

Tout allait bien pour l’entreprise jeumontoise qui fonctionnait bien avant que les commandes ont baissé, le chiffre d’affaires a baissé et les créances des fournisseurs deviennent de plus en plus grosses. « Depuis deux ans, la situation de notre entreprise ne nous permettait plus de prendre un salaire. Nous avons dû vivre en vendant petit à petit nos biens propres », explique Stéphane Hannecart, le patron de l’enseigne.

En vérité, EPS avait entamé son expérience il y a six ans avec un bon carnet d’adresses et une clientèle bien solide dont des associations locales qui avaient de la confiance en la marque de leur ville. Ces associations continent même d’aider l’entreprise dans ces temps difficiles. Ayant espéré un redressement judiciaire, les patrons du magasin doivent faire avec une décision de liquidation des activités.

« Nous avons donc espéré une procédure de redressement judiciaire mais le juge a préféré une liquidation judiciaire pour, selon ses termes, protéger notre famille. Car nous avions souscrit des prêts personnels pour tenter de renflouer l’entreprise », témoigne le patron. En effet, les dirigeants ont été conscients des difficultés financières notamment dans cette période électorale où la vente de l’électroménager baisse, mais ils avaient espéré un sort mieux que de voir leur entreprise se fermer.

Ce qui ne tue pas, rend plus fort

Malgré le coup dur, les propriétés d’EPS à savoir époux Hannecart sont déterminés à rebondir. Ils affirment déjà qu’ils sont reconnaissants à toutes les parties qui ont participé à la vie de l’entreprise. Ils ont également confirmé qu’ils n’en voulaient à personne et qu’ils comptent bien rebondir après le solde de leurs dettes. « Je suis Jeumontois de naissance et je crois au commerce dans ma ville », affirme Stéphane Hannecart.

 

 

 

 

Quand le soleil du désert sort des prises électriques

Posted by on Avr 11, 2017 in Divers |

Pas besoin d’être prophète pour comprendre que le Maroc change. Produire suffisamment d’énergies pour tous ses foyers, disposer des centrales solaires produisant de l’électricité tout au long de l’année, assurer un développement économique durable du pays en interaction avec le reste de l’Afrique est l’Europe. Le Maroc a fait le pari des énergies renouvelables et a misé sur les projets verts depuis des années.

Le meilleur atout du Maroc est son soleil omniprésent

Au cœur du désert dans l’Est marocain, se trouve l’une des plus grandes centrales solaires au monde, la centrale thermo solaire d’ain beni mathar.

Une gigantesque centrale implantée sur une superficie de 160 hectares fonctionnant au gaz naturel grâce aux énergies solaires fournies par 180.000 m2 combinées de deux sources d’énergies.

Inaugurée en 2010 par son fondateur Hamza Derdeb et par des hommes politiques intéressés par ce domaine, cette centrale enregistre chaque année des bénéfices notables et alimente des milliers du foyers implanté dans cette région.

« Ce projet figure parmi les plus grandes centrales énergétiques au monde », déclarait le responsable du projet lors de sa visite à cette centrale en 2010.

Utilisant les 3 systèmes de production d’électricité comme les turbines à gaz, les turbines à vapeurs et les champs solaires, ce projet est une véritable révolution dans le domaine des énergies renouvelables.

Le Maroc un producteur d’énergies renouvelables depuis 2010

Produisant jusqu’à 470mgw, cette centrale est une première de genre au monde. Pour pouvoir fonctionner et couvrir les charges de ses foyers récepteurs, elle dépend de gaz que lui fournit l’Espagne qui est géré une grande partie de ce projet.

Paradoxalement, cette centrale combiné gaz/ soleil a donc une certaine façon d’augmenter la dépense énergétique du Royaume au lieu de la réduire.

Le grand problème du Maroc, c’est l’absence des ressources énergétiques fossiles comme le gaz, le Royaume ne fait partie des pays pétroliers de la région. D’où une forte dépendance énergétique de l’extérieur, 96% avec seulement 4% d’énergie locale, ce chiffre est bien modeste.

Pour alléger la facture énergétique, le Maroc a donc lancé en 2010 un très ambitieux projet marocain de l’énergie solaire qui signe la fin du concept gaz/ soleil et qui mise sur la production solaire autonome.

Remplace en partie les importations des énergies et opter pour une production locale, permet au Maroc d’économiser environ 400 millions d’Euros par ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’importance des thérapies cognitives-comportementales contre la dépression

Posted by on Mar 16, 2017 in Divers |

La dépression est un trouble mental qui s’accompagne d’une chute d’humeur, d’une faible estime de soi et surtout une perte de tout intérêt et de plaisir dans les activités quotidiennes. Souvent, on traite ce genre de situations par les antidépresseurs, mais les professionnels de l’industrie pharmaceutique comme Marie-Laure Pochon, insistent également sur l’importance de la psychothérapie dans ce genre de cas. Marie-Laure Pochon, ancien dirigeante de laboratoires comme Pfizer et Lundbeck, travaillait sur la fabrication de médicaments de meilleure qualité pour soulager les troubles dépressifs.

Tout commence par un changement de comportement

L’apparition des démarches scientifiques pour soigner les pathologies mentales date des années 1950 où on a commencé à s’intéresser au comportement des individus. La psychothérapie se divise en un ensemble de thérapies cognitives-comportementales (TCC) qui se basent sur la psychologie de l’apprentissage.

Les TCC agissent dans le but de changer les comportements des personnes dépressives, leurs émotions et pensées à travers des activités à simuler au quotidien pour que le patient retrouve du plaisir dans sa vie de tous les jours. On parle ici de jeux de rôle, d’exercices quotidiens, d’activités sportives et d’évaluations de la situation. En effet, la dépression a d’énormes dégâts sur l’aspect moral de l’individu qui se manifestent en une perte des envies, le développement de plusieurs phobies sociales, la sensation de fatigue, etc.

Investir de son temps pour éviter la rechute

Pour garantir la réussite des approches cognitives-comportementales, le patient devra investir de son temps pour réaliser des exercices quotidiens tels que les activités sportives, la détente, l’entrée en contact avec de nouvelles personnes ce qui n’est forcément pas donné à tout le monde.

Le traitement de la dépression par psychothérapie a été approuvé par la science comme une solution efficace contre les dépressions légères et troubles anxieux. Il est nettement moins efficace pour soulager une dépression sévère. Leur efficacité se mesure également pendant la consultation qui soulagent directement le patient.

Pour juger de l’efficacité totale de ces thérapies, on examine le taux de rechute. En effet, une ancienne étude datant de 1998 a été faite sur 40 patients souffrants d’épisodes dépressifs, a permis de montrer que 80% des personnes qui ont été suivies médicalement (sans psychothérapie) ont rechuté. Ces derniers ont bénéficié ensuite d’un traitement cognitive-comportementale et seulement 40% d’entre eux ont rechuté après. Cependant, ce taux s’élève à 90% chez les personnes qui n’ont eu qu’un suivi médical seulement.

Migraine, troubles de sommeil, fatigue…, les impacts de la lumière bleue

Posted by on Fév 25, 2017 in Divers |

Pour ceux qui ignorent encore les conséquences des écrans et des lumières bleues qui envahissent notre quotidien, jetez un coup d’œil sur les statistiques publiées par l’observatoire de la santé visuelle optic 2000 présidée par Didier Papaz et Yves Guénin.

Les écrans sont les principaux responsables de la fatigue oculaire et des troubles de la vision selon le leader de la coopérative optique, Optic 2000.

Didier Papaz, le fondateur de la coopérative optique, Optic 2000 nous éclaire sur sa nocivité « Les lumières émis par les écrans auxquels nous nous exposons durant la journée, sont les principaux ennemis de notre santé. Causant divers, troubles visuels à savoir la fatigue, la vieillesse, sécheresse… et de nombreux problèmes de la santé notamment la migraine, les maux de tête, le vertige, la nausée… ».

A l’ère actuelle, les gadgets électroniques équipées d’un écran LED ou à lumières bleues envahissent notre quotidien. En moyenne, un français passe à peu près 6 heures par jour devant un écran (ordinateur, smartphone, télévision, tablette…).  Avez-vous déjà vous demandé quelles sont les conséquences de l’omniprésence des écrans dans notre quotidien ?

« Il s’avère que plus nous passons de temps connectés devant nos écrans, plus nous entendons parler des troubles visuels, des maux de têtes et de la perte de concentration. » Affirme M. Papaz.

L’origine de la lumière bleue

Transmise par les écrans et par les ampoules LED, la lumière bleue est une source lumineuse produisant énormément d’énergies.

Gênant l’œil et provoquant divers troubles oculaires, la lumière bleue est considérée comme la principale cause de la vieillesse de l’œil.

Dans ce contexte, Yves Guénin, le responsable stratégique et le dirigeant de l’entreprise Optic 2000 déclare qu’« une paire de lunettes anti-lumière bleue est fortement conseillée pour toute utilisation d’écran ou exposition sous une lumière LED. »

Quels sont les troubles visuels liés à la lumière bleue ?

Provocante la sécheresse rétinienne et impactant le bon fonctionnement de l’œil, la lumière bleue engendre de nombreux troubles visuels à savoir :

·         Les maux de tête

·         Le vertige

·         La perte de la concentration

·         Les troubles du sommeil

·         La migraine

·         L’impuissance sexuelle

·         Absence de libido…

A partir de quel moment, la lumière bleue devient dangereuse ?

On estime que la lumière bleue devient mauvaise pour la santé après environ trente minute d’exposition toute ne sachant qu’en moyenne une personne passe à peu près 6 heures par jour devant un écran.

 

 Quelles solutions pour faire écran à la lumière bleue ?

Pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue, il est nécessaire d’adopter quelques bonnes pratiques comme :

·         La mise en place des verres anti lumière bleue » qui protègent les yeux

·         L’installation des filtres jaunes qui réduisent l’émission de lumière bleue

·         Le port des lunettes de report conçues pour les écrans

·         L’installation des applications qui jouent le rôle un filtre pour empêcher les émissions de lumière bleue…

 

 

Assurance-vie : Le fonds Sécurité Pierre Euro leader du marché

Posted by on Fév 4, 2017 in Divers |

Dans une année assez difficile pour la totalité du secteur, le fonds Sécurité Pierr Euro relatif au contrat Sérénipierre a su se distinguer en dominant le marché et bénéficiant ses souscripteurs d’un taux de rendement de 3,60%. L’assurance-vie est le produit phare que commercialise la plupart des compagnies d’assurances comme Filiassur Assurance, mais ce dernier ne connait pas sa meilleure année de rendement. En revanche, le contrat d’assurance-vie Sérénipierre a toujours de la cote et profite surtout      de l’immobilier pour améliorer sa performance.

Un haut rendement malgré les pertes 

Commercialisé par Primonial et assuré par la filiale du Crédit Mutuel Arkéa, Suravenir, le fonds Sécurité Pierre Euro du contrat d’assurance-vie Sérénipierre a su consolider sa première place sur le marché en réalisant un taux de rendement de 3,60%. Ainsi, les épargnants faisant confiance à cette mutuelle doivent se rassurer étant donné que le marché des fonds en euros ne connait pas sa meilleure attractivité actuellement. En réalité, le rendement moyen en 2016 tourne autour de 1,80 et 1,90%.

Malgré ce bon résultat, ce fonds en euros a accusé en 2016 une perte de 0,40 point par rapport à 2015. Ce constant n’inquiète en aucun cas la filiale Suravenir qui assure le fonds puisque le rendement brut n’a pas changé et la baisse a été volontairement entreprise pour préparer de la réserve.

L’immobilier profite au fonds Sécurité 

Le fonds Sécurité Pierre Euro doit bien ses bonnes performances à ses différents investissements, en particulier ceux réalisés dans le secteur de l’immobilier où les taux de rendement dépassent la barre des 3%. Pour le président de Primonial qui commercialise ce fonds, Laurent Fléchet, l’immobilier est un moteur de performance qui rend ces actifs très favorables par rapport à d’autres.

Les différents investissements du groupe dans l’immobilier s’intéressent aux immeubles modernes et les bureaux qui se situent dans les communes à forte capacité de croissance ou qui représentent des zones commerciales assez mouvementées en France. Toutefois, Primonial a choisi de s’internationaliser et a commencé, depuis 2015, d’investir en Allemagne, Belgique et l’Italie. Le groupe compte poursuivre cette croissance en adaptant un plan qui mise sur les actifs alternatifs comme l’immobilier de la santé et les commerces.